Irrigation

Pour qu’elle soit bien verte, une pelouse exige des attentions pendant toute la saison. Et pour que vos légumes, vos fleurs et votre pelouse ne fassent pas grise mine ou ne se dessèchent pas, il leur faut beaucoup d’eau. Avec nos conseils utiles sur l’irrigation, vos plantes resteront magnifiquement vertes pendant longtemps.

À quel moment arroser?

Généralement, les plantes n’ont guère besoin d’être arrosées en automne et en hiver. Par contre, elles exigent un arrosage régulier au printemps pour favoriser leur croissance. Pendant les mois chauds de l’été, vous devez aussi les arroser régulièrement.

Arrosez votre pelouse de préférence en soirée ou tôt le matin. Vous minimiserez ainsi les pertes par évaporation, car le sol aura eu le temps de refroidir. De cette manière, vous apporterez suffisamment d’eau à vos plantes avant la chaleur de la journée.    

La technique d’arrosage

Le volume d’eau et la fréquence de l’arrosage sont des facteurs essentiels pour qu’une plante développe de bonnes racines et reste en bonne santé. Les arrosages fréquents en petites quantités ne permettent pas à l’eau de pénétrer dans les couches inférieures du sol. Nous vous recommandons donc d’arroser moins souvent, mais en plus grandes quantités, afin de stimuler la plante à former des racines profondes. Notez également que si vous arrosez la plante d’un seul côté, elle ne formera des racines que de ce côté-là. Veillez à ce que ni le sol ni les jardinières n’accumulent de l’humidité ou de l’eau pendant des périodes prolongées. Cela ne fera qu’attirer les escargots et favoriser la prolifération des moisissures.

Un arrosage durable

La consommation d’eau est en augmentation sur notre planète alors que les ressources hydriques sont limitées. Il est donc important de minimiser la consommation d’eau potable pour arroser. En plus, l’eau potable est obtenue dans des stations d’épuration à grand renfort de processus complexes. Le traitement requis pour rendre l’eau potable est également très gourmand en énergie. L’arrosage avec de l’eau de pluie «maison» est donc bien plus écologique, et en plus il ne coûte rien. Vous pouvez récupérer l’eau de pluie de vos gouttières et la stocker dans des récupérateurs d’eau de pluie. Et si vous arrosez en soirée ou tôt le matin, vous économiserez aussi beaucoup d’eau. Vous minimiserez ainsi les pertes par évaporation, car le sol aura eu le temps de refroidir. De cette manière, vous apporterez suffisamment d’eau à vos plantes avant la chaleur de la journée. 

Le système d’arrosage

La méthode d’arrosage doit être choisie d’une part en fonction de la surface à arroser et, d’autre part, des plantes. Les systèmes manuels tels que le tuyau d’arrosage ou l’arrosoir sont suffisants pour les petites surfaces. Pour les pelouses, vous pouvez opter pour un arroseur: raccordez votre tuyau à l’arroseur, qui pulvérisera l’eau sous forme de pluie sur votre pelouse. Le pistolet de pluie est essentiellement adapté pour les jardins circulaires. Et l’arroseur oscillant pour les jardins carrés ou rectangulaires.

L’arrosage pendant les vacances

Votre voisin ne sera pas toujours là pour arroser votre jardin pendant vos congés. Dans ce cas, un programmateur d’arrosage peut s’avérer très utile, car il permet d’arroser automatiquement vos plantes si un jour vous ne pouvez pas le faire vous-même. Grâce à ses cycles d’arrosage réglables et à différentes durées d’arrosage, il trouve son utilisation dans votre potager ou pour favoriser la croissance de certaines plantes.

Tuyaux & stockage

Robinetterie plus

Pompes

Arrosoirs plus