Pour faciliter l’hivernage des oiseaux

En hiver, les animaux manquent souvent de nourriture, en particulier les oiseaux qui hibernent dans nos contrées et qui ne migrent donc pas vers le Sud. Leurs repas se composent de graines, de noix, de céréales, mais aussi d’araignées et d’insectes ou des œufs et des larves de ces derniers. Un supplément de nourriture permet aux oiseaux de couvrir leurs dépenses énergétiques accrues en hiver. C’est le matin que la faim se fait le plus ressentir. C’est pourquoi il est conseillé de remplir le soir les réserves de nourriture. Afin de prévenir les maladies, les mangeoires doivent être soigneusement nettoyées et remplies avec de la nourriture adaptée aux différentes espèces d’oiseaux. Les magasins LANDI proposent différents mélanges prêts à l’emploi.

La maisonnette idéale pour les oiseaux 

En sus de protéger, une maisonnette pour oiseaux sert souvent de mangeoire et peut en outre faire office de nichoir. Voici une check-list pour installer la maisonnette idéale.

  • Une avancée de toit et une visibilité suffisantes de tous les côtés
  • Présence d’arbres et de buissons à proximité en guise de refuge
  • Emplacement à l’ombre ou à un endroit semi-ombragé
  • Hauteur idéale: de 1,5 à 5 m
  • Mise en place: en automne
  • Nettoyage: dès la fin août
  • Importance d’enlever immédiatement les oiseaux morts

   

Volières plus

    

Bon à savoir

Comme les êtres humains, les oiseaux doivent maintenir une température corporelle constante. Pour ce faire, ils gonflent leur plumage jusqu’à ce qu’ils ressemblent à une boule de plumes. Ainsi, ils ont non seulement chaud, mais grâce à cette forme sphérique, la surface est plus petite, ils perdent donc moins de chaleur. Par ailleurs, un système d’échange thermique empêche que la chaleur ne s’échappe de leurs pattes «nues». Même si la température de ces dernières peut quasi atteindre zéro degré, toute la chaleur reste dans leur corps. La nuit, les oiseaux peuvent si fortement abaisser leur température corporelle qu’ils tombent, en quelque sorte, en catalepsie. Ainsi, leur métabolisme et leur besoin en énergie sont réduits à un minimum. Enfin, la partie noire de leur plumage leur permet d’absorber la chaleur du soleil de manière très efficace.